Millésime 2006

Un millésime très typé et savoureux engendré par un climat particulièrement contrasté.

L’année culturale 2006 a débuté par un automne et un hiver excessivement pluvieux (double d’une année normale), malgré la violence des averses, les réserves hydriques ont pu être reconstituées. Elles ont été bien utiles car les mois d’avril, mai et juin ont été exceptionnellement secs. Heureusement, mi-juillet et mi-août des orages sont tombés à point nommé pour permettre à la véraison puis à la maturation de se réaliser dans de bonnes conditions sur nos terroirs. Pour ce qui concerne la température, l’hiver a été très froid ce qui s’est traduit par un retard au débourrement. Par la suite le printemps et le début de l’été ont été très chauds. Avril a connu des températures supérieures de 20 à 50 % supérieures à une année normale. Juillet a été caniculaire. Seul le mois d’août est resté proche des moyennes mais avec beaucoup de vent du nord, donc sec (comme en 2001). La chaleur présente pendant cette période végétative a favorisé une évolution rapide de la végétation, rattrapant le retard initial et entraînant une précocité importante de la maturité. Cela a donné des baies de petite taille avec des pellicules épaisses et bien évidemment un état sanitaire parfait.

Nous avons vendangé les blancs les 29 et 30 août. Les raisins étaient très sucrés avec une belle acidité. Un équilibre prometteur qui se confirme dans les dernières dégustations. La récolte des raisins rouge a débutée tranquillement le 11 septembre (comme en 2001) après un début de mois beau et chaud. Un épisode pluvieux (23-24/09) est intervenu au milieu des vendanges ( qui se sont terminées le 30 septembre) mais sans conséquences pour la suite des travaux. Une bonne aération des grappes dues en particuliers aux travaux en vert réalisés au printemps/été (épamprage, effeuillage…) y a pour beaucoup contribué.

Dans la cave, les espoirs que laissaient présager la dégustations des raisins sont confortés. Les vins sont riches, savoureux et bien typés, ils ne sont pas sans nous rappeler le millésime…2001. A suivre. Saint-Chinian, le 12/01/07.

Domaine La Madura

Route de Salabert - 34360 Saint-Chinian - France
 

© 2020 La Madura - Réalisation : Grafix